Internet devrait être gratuit et au Canada, ils veulent y arriver

La pyramide de Maslow nous renseigne sur les besoins fondamentaux de l'être humain et, à mesure que nous satisfaisons les plus élémentaires, nous gravissons la pyramide pour en aspirer d'autres. L'un des plus fondamentaux, par exemple, est la nourriture. Internet n'apparaît pas dans la pyramide: si à sa limite.

Cependant, étant donné que nous vivons dans un monde déjà interconnecté, le fait de ne pas avoir Internet commence à poser problème. À tel point que cela devrait devenir un droit fondamental. Voici comment les Canadiens ont compris.

Loi fondamentale

De cette façon, Le Canada a déclaré que l'accès Internet haute vitesse était un droit fondamental d'un minimum de 50 Mbps. Le plan prévoit que 90% du pays aura au moins 50 Mbps de connexions d’ici à 2021. Il oblige également les opérateurs à disposer de systèmes accessibles aux personnes ayant des problèmes d’audition ou de voix dans les six mois.

Le gouvernement canadien a réservé une provision de 750 millions de dollars. Comme l’a expliqué le directeur de l’organisme canadien de réglementation des télécommunications, Jean-Pierre Blais:

L'avenir de notre économie, de notre richesse et de notre société dépend de la définition d'objectifs ambitieux, dont l'un est de connecter tous les Canadiens au 21e siècle. C’est un objectif ambitieux et il ne sera pas facile à réaliser ni bon marché, mais nous n’avons pas le choix.

Ce n'est pas une posture si bizarre. De nombreuses initiatives suggèrent déjà que les connexions Internet sans fil peuvent être gratuites. Aux États-Unis, en février 2013, la Federal Communications Commission (FCC) a fait une proposition de connexion Wi-Fi gratuite à tous. Google propose déjà une connexion Wi-Fi gratuite à Chelsea, dans le district de Mahattan, et dans divers quartiers de la Silicon Valley.

Certaines initiatives qui, selon les analystes, pourraient remplacer le service actuellement offert par les opérateurs téléphoniques. Selon une étude de comScore sur les communications sans fil ouvertes par les réseaux Wi-Fi par rapport aux communications par câble traditionnelles autorisées, 40,3% des connexions Internet à partir de téléphones mobiles et aux États-Unis sont autorisées. 92,3% des connexions à partir de tablettes effectuées en décembre 2011 ont été effectuées via des réseaux Wi-Fi..

Tim Berners-Lee, l'un des parents du Web, souligne que l'accès au Web est un droit fondamental de l'être humain.